La Dynastie Almoravide

Amoravides

Les Almoravides (en arabe المرابطون (al-Murābitūn), en berbère (Imṛabḍen), « les gens du ribat »2) sont une dynastie berbère maure, originaire de l'Adrar et qui nomadisaient entre l'actuel Sénégal et le sud du Maroc3,4. Du XIe siècle au XIIe siècle, ils constituent un empire englobant l'ouest du Sahara, la partie occidentale du Maghreb et une partie de la péninsule Ibérique.

Les Almoravides appartiennent aux tribus des Lemtouna, une des branches de la grande famille tribale des Zenagas. Le mouvement serait né parmi des nomades Zenagas sur l'île de Tidra, que certains historiens situent dans le sud de la Mauritanie actuelle alors que d'autres la situent au large du Sénégal5.

En 1048, les Lemtouma se coalisèrent sous l'impulsion d'un prédicateur malékite, Abdullah Ibn Yassin et d'un chef local et fondèrent le mouvement Almoravide6. En peu de temps, ils s'emparent d'Aoudaghost, d'Awlil et de Sijilmassa. C'est à partir de cette dernière qu'ils entament la conquête du nord7. Les Almoravides sont ainsi présentés par certains historiens comme les véritables fondateurs du Maroc8,9, en transformant la base politique tribale et urbaine marocaine en un pouvoir théocratique10.

Youssef Ibn Tachfin, premier émir de la dynastie, fonda Marrakech qui est devenue sa capitale. Il conquit l’Espagne en 1086 avec 15 000 hommes. Son empire est alors délimité par l’océan Atlantique à l’ouest, par le royaume de Castille, le royaume de Navarre, le royaume d'Aragon, le comté de Barcelone et le comté d'Urgell au nord, par les Hammadides et les Zirides à l’est, et de facto au sud par le Sahara (royaumes du Bambouk, Bure, Lobi, empire du Mali et empire du Ghana).

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

×