La Dynastie Almohade

Almohades

Les Almohades (en arabe الموَحدون (al-Muwaḥḥidun), en berbère (Imweḥḥden)) « qui proclame l’unité divine », ou Banu Abd al-Mumin3 (en arabe : بنو عبد المؤمن), sont un mouvement religieux fondé au début du XIIe siècle à Tinmel, dans le Haut Atlas, dont est issue la dynastie éponyme qui gouverne le Maghreb et al-Andalus entre le milieu du XIIe siècle et le XIIIe siècle.

Muhammad ibn Tûmart, chef spirituel du mouvement religieux originel, appuyé par un groupe de tribus berbères du Haut Atlas marocain4,5 (en majorité des Masmoudas), organise le renversement des Almoravides. Par la suite, Abd al-Mumin prend la relève en éliminant les Almoravides et les Hammadides et en unifiant le Maghreb ainsi que l'al-Andalus.

Suite à la bataille de Las Navas de Tolosa les Almohades sont affaiblis et leur empire se morcelle au profit des Zianides au Maghreb central, des Hafsides en Ifrikiya et des rois des Taïfas en al-Andalus, et voit l'émergence des Mérinides au Maghreb al-Aksa qui prennent Fès en 1244. Les Almohades, qui doivent désormais payer tribut aux Mérinides et ne contrôlent plus que la région de Marrakech, sont finalement éliminés par ces derniers en 1269.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !